Devenir « au pair » : Comment bien préparer son entretien par Skype

Lorsque vous vous apprêtez à devenir « au pair », l’entretien Skype avec la famille d’accueil est une étape fondamentale. Il ne va pas de soi de vivre dans une famille qui n’est pas la sienne ; cet entretien est très important et permettra à chacun de mieux se connaître et de se faire une idée réelle sur les personnes de l’autre côté de l’écran.

Le séjour au pair doit être convivial, la famille doit vous aider à vous acclimater dans votre nouvel environnement, être disponible et ouverte à la conversation, partager les repas et un peu de son temps libre avec vous. Il faut que vous vous sentiez comme un membre de la famille ! Il est donc indispensable de convenir au préalable, avant votre arrivée, tous les aspects concernant le séjour au pair (le temps de travail, les tâches domestiques, la garde d’enfants, la rémunération, le temps libre, les congés etc.).

Une fois que vous avez convenu avec la famille d’accueil date et heure de l’entretien Skype pensez à :

♦ Préparer l’environnement

Il est important d‘adapter son environnement. Trouvez un endroit calme avec une bonne luminosité et un fond neutre si possible. Assurez-vous aussi de ranger tout ce qui pourrait être visible dans l’angle de vision de la caméra.

♦ Éviter les interruptions

N’oubliez pas de prévenir vos parents / frères et sœurs de l’horaire de votre entretien pour ne pas qu’ils vous dérangent en plein conversation.

♦ Mettez toutes les chances de votre côté

Comme tout entretien, la rencontre avec famille d’accueil ça se prépare. Si vous ne maîtrisez pas bien la langue de votre futur pays d’accueil, prenez le temps de traduire et réécrire sur une feuille les questions essentielles afin de vous sentir plus à l’aise lors de la conversation.

Soyez décontracté(e) et présentable aux yeux de votre interlocuteur lors de l’entretien. Mettez en avant votre intérêt, vos compétences et vos motivations.

Restez vous-même, tout en en étant souriant(e) et agréable ! La famille appréciera votre singularité, votre sympathie et votre professionnalisme.

♦ Les questions à poser à la famille :

◊ Combien d’enfants avez-vous ? Quel âge ont-ils ?

Généralement cela est écrit sur leur profil, mais posez la question si n’est pas clair.

◊ Quel est leur caractère en quelque mot ?

◊ Quels sont les horaires de l’école ou de la garderie ?

◊ Les enfants ont des activités extra-scolaires ? Lesquelles ?

◊ Les enfants ont des besoins particuliers (traitements médicaux, enfants handicapés) ?

◊ Les enfants suivent un régime particulier (végétarien, sans gluten, kascher) ? Ont-ils des intolérances alimentaires ?

◊ Quelles sont les tâches domestiques et dans la garde d’enfants ?

La famille doit préciser les tâchez domestiques, vous communiquer les horaires concernant la garde d’enfants, les heures de travail par jour et par semaine, vous communiquer les jours de repos et les congés.

◊ Dois-je faire la cuisine pour les enfants et pour la famille ?

◊ Quels sont les jours et les soirées libres dans la semaine ?

L’expérience au pair est un échange culturel. Votre famille doit vous laisser libre afin de suivre des cours de langue et explorer votre nouvel environnement. Assurez-vous, que, ce qu’ils peuvent offrir est en alignement avec l’expérience que vous souhaitez réaliser.

◊ Je serai amené(e) à faire du baby-sitting le soir ? Si oui, combien de soirs par semaine ?

◊ Vais-je avoir ma propre chambre ? Avez-vous des photos ?

◊ Quelle langue parlez-vous à la maison / en famille ?

Cette question est éventuellement à poser lorsqu’il s’agit d’un couple mixte ou d’expatriés.

◊ À quoi ressemblera une journée typique ? Pouvez-vous me fournir un emploi du temps hebdomadaire ?

Il est important de savoir ce qu’on attend de vous avant votre arrivée. Assurez-vous que vous êtes à l’aise avec les tâches domestiques et le nombre d’heures demandées.

◊ À quelle distance se situe la plus grande ville ?

◊ Êtes-vous proche des transports en commun ?

◊ Le permis de conduire est-il nécessaire ?

Certaines familles vivent dans des zones rurales et peuvent ne pas avoir directement accès aux bus ou être proche d’une gare.

◊ Les enfants ont des règles à respecter ? Quelles sont les consignes (tout ce qu’ils ne peuvent pas faire) ?

◊ Avez-vous de règles particulières dans la maison ?

◊ Combien d’argent de poche vais-je recevoir chaque semaine ?

L’argent de poche vous sera utile pour payer vos sorties mais il ne faut pas compter sur cela pour payer toutes vos factures. Dans la plupart des pays il y a un montant minimum que les familles doivent verser à l’au pair. Certaines familles paient plus si vous êtes prêt(e) à assumer plus de responsabilités.

◊ Y a-t-il des cours de langue disponibles à proximité ? Pouvez-vous m’en recommander et/ou m’aider à trouver le cours qu’il me faut ?

◊ Qui paiera pour les cours de langue ?

La plupart des familles paient les frais d’inscriptions des cours de langue. Assurez-en-vous avec la famille d’accueil.

◊ Quel est le climat et/ou la météo ?

Selon le pays dont vous souhaitez partir les saisons sont inversées et les températures ne sont pas le mêmes. Assurez-vous de prendre les vêtements qui conviennent au climat du pays.

◊ Comment voyez-vous la figure d’au pair au sein de votre famille ?

Il s’agit d’une question clé car vous permet de comprendre pour quelle raison la famille a besoin d’un(e) au pair. Certaines familles voient l’au pair comme un grand frère ou une grande sœur pour leurs enfants. Il/Elle est considéré(e) comme un membre de la famille et il/elle partage les loisirs avec eux (les vacances, les ballades etc.).

D’autres, voient l’au pair plus comme un arrangement pour la garde d’enfant ou un tuteur de langue.

Au fil des ans, différentes formules ont été définies pour le programme au pair dans le monde : Mother’s help, Nanny ou Tutor.

Vérifiez-bien que la famille d’accueil soit bien à la recherche d’une personne au pair et non d’une autre figure.

Au Pair : Le programme Au Pair est un programme d’échange culturel internationalement reconnu. Il offre à un jeune adulte la possibilité de voyager et de vivre/travailler dans une famille d’accueil dans un nouveau pays, apprendre une langue étrangère et de découvrir la culture du pays. L’ au pair travaille un certain nombre d’heures pour la famille d’accueil, il/elle s’occupe des tâches domestiques légères et de la garde d’enfants. L’au pair peut avoir une certaine expérience dans la garde d’enfants, mais n’est en aucun cas, une nounou et elle ne doit pas être traitée comme une femme de ménage.

Mother’s help : Il s’agit d’une aide supplémentaire, elle travaille sous la supervision de la mère de famille dans la gestion quotidienne du foyer. Elle doit avoir au moins 1 an d’expérience ou une qualification. Les tâches dans la garde d’enfants seront en fonction de son expérience. À la différence de la plupart des nounous, elles accompliront quelques tâches domestiques légères.

Nanny : Une nounou est une éducatrice qualifiée et/ou expérimentée qui travaille au sein d’une famille, qui a la responsabilité des enfants en bas âge (elle peut être hébergée ou pas). La nounou est une figure professionnelle avec un contrat et des conditions de travail réglementées.

Tutor : Il/elle est un enseignant en langue à domicile qui dispense environ 15 heures de conversation en échange du gite et du couvert. Tous les échanges sont réalisés dans la langue maternelle du tuteur. Il s’agit d’une véritable immersion pour les parents ou pour les enfants. Le tuteur ne s’occupe pas de la garde d’enfants ni des tâches domestiques.

◊ Avez-vous déjà accueilli un(e) au pair auparavant ? Combien ? Et pour combien de temps ?

◊ Pourrais-je contacter l’au pair précédent(e) ?

Il est vivement conseillé d’échanger avec l’au pair précédent(e) afin d’avoir son retour d’expérience.

◊ Qu’est-ce qui était appréciable d’avoir un(e) au pair ? Qu’est-ce qui était difficile ?

◊ Pourquoi voulez-vous un(e) au pair ? Qu’attendez-vous de moi ?

◊ Quelle est la durée de l’engagement ?

◊ Quelles passions et loisirs avez-vous en famille ?

◊ Que faites-vous pendant le week-end ? Ferons-nous des sorties/ballades ensemble ?

◊ Quelle profession effectuez-vous ? Quel est votre rythme de vie ?

Pensez également à leur demander leurs professions et les horaires de travail. Cela vous permettra de mieux les connaître et vérifier si cela vous convient.

◊ Avez-vous quelque chose d’autre à rajouter ?

 

♦ Un moment de réflexion, quelque question à poser à soi-même

◊ Cette famille d’accueil me corresponds ?

◊ Ont-ils les mêmes valeurs que moi ?

◊ Avons-nous des choses en commun ?

◊ Puis-je leur faire confiance ?

Vous devriez maintenant avoir une meilleure idée de votre famille d’accueil, mieux tirer parti de cet entretien et faire le bon choix !

Si vous avez aimé l’article, faites-en profiter des contacts, et partage-le sur votre réseau social préféré !

Comments
    pingbacks / trackbacks

    Laisser un commentaire