Pourquoi partir au pair ?

Échange culturel au pair

Littéralement « au pair » signifie « à parité », c’est-à-dire « à égalité » : en contrepartie d’une activité la personne au pair est logée et nourrie.

Le terme  « au pair »  est désormais rentré dans le langage courant pour désigner un jeune au pair dans le cadre d’un échange culturel.

Si vous aimez les enfants, le séjour au pair est la meilleure opportunité pour s’immerger complètement dans la culture du pays, pratiquer activement une langue étrangère et autofinancer votre « break ».

Le principe de l’échange culturel : vous vous occupez des enfants et de quelques tâches ménagères légères, en échange vous recevez de l’argent de poche et la possibilité de suivre des cours pour apprendre ou améliorer la langue du pays d’accueil. L’au pair est généralement un jeune adulte (fille ou garçon), logé gratuitement en pension complète dans la famille d’accueil, chez qui il/elle bénéficie d’une chambre individuelle et confortable pour pouvoir étudier et se détendre.

Afin de rendre le séjour convivial et profiter au mieux de l’échange linguistique, la famille doit être disponible et ouverte à la conversation, partager les repas et un peu de son temps libre avec vous. Il faut que vous vous sentiez comme un membre de la famille.

Travail

L’au pair est considéré(e) comme «une paire de mains supplémentaire» pour aider les parents dans une famille, et jamais comme un(e) employé(e).

Le jeune au pair garde les enfants environ 30 heures par semaine et participe aux tâches ménagères légères du quotidien.

Deux soirées de baby-sitting par semaine peuvent vous être demandées.

La famille doit fournir un emploi du temps concernant les tâches domestiques requises et la garde d’enfants.

Le temps que le jeune au pair consacre à la famille ne dépasse pas 6 heures par jour, de préférence en début de matinée ou en début d’après-midi afin d’avoir une demi-journée libre.

La rémunération

La famille d’accueil rémunère périodiquement le jeune au pair avec de l’argent de poche qui est fixé par la législation en vigueur : en moyenne de 90 € par semaine selon le pays d’accueil.

Cours de langue

Le jeune au pair est censé prendre des cours de langue, la famille est tenue de le libérer pour qu’il puisse les suivre.
Les cours sont à la charge du jeune au pair, la famille en général participe en réglant les frais d’inscription.

Profitez de votre séjour pour obtenir une certification en langue étrangère, en l’occurrence l’école auprès de laquelle vous prenez vos cours de langue et la famille pourront vous renseigner.

Selon le pays : certificat d’anglais TOEFL et IELTS, certificat d’italien DELI, DILI et DALI, certificat d’espagnol DELE et CELU, certificat d’allemand GOETHE ZERTIFIKAT.

Congés

Vous avez droit à une ou deux journées de congés par semaine que la famille d’accueil doit obligatoirement vous accorder. Vous pouvez utiliser votre temps libre pour faire du tourisme, pratiquer des loisirs, etc.

Dans le cas d’un séjour de 6 à 9 mois pendant l’année scolaire, vous pouvez convenir préalablement avec la famille d’accueil de vous absenter pendant les vacances de Noël ou de Pâques pour rentrer dans votre pays.

Frais à la charge de l’au pair

Les billets d’avion ou de train aller-retour, les cours de langue et l’assurance.

Ne négligez pas la souscription d’une assurance voyage, cela peut s’avérer utile en cas de frais médicaux à l’étranger, d’hospitalisation ou de rapatriement.

Si vous le souhaitez, je peux vous communiquer les coordonnées des assurances spécialisées dans les voyages et les échanges culturels.

Assistance médicale

Les soins médicaux sont garantis à tous les citoyens d’un État membre de l’UE avec l’entrée en vigueur de la CEAM – Carte européenne d’assurance maladie.

Aux Etats-Unis et au Canada les frais médicaux coûtent très chers. Il est recommandé de souscrire un contrat d’assurance, qui garantit la prise en charge des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger. En savoir plus.

Informations utiles

Le placement au pair est une catégorie spécifique qui se différencie de celles des étudiants et des travailleurs. Les programmes sont considérés comme des projets d’échanges culturels pour apprendre et/ou améliorer une langue étrangère. Les séjours au pair sont encadrés par une convention : Décret n° 71-797 du 20 septembre 1971 portant publication de l’accord européen sur le placement Au Pair, fait à Strasbourg le 24 novembre 1969.